cors


cors

cors
n. m. pl. V. cor 1, sens II.

⇒CORS, subst. masc. plur.
Ramifications de la tige centrale de la ramure d'un cerf permettant de déterminer l'âge de l'animal.
P. méton. Numéral + cors. Animal qui porte tant de cors. Un massacre de cerf dix cors épanouissait son bois (GAUTIER, Fracasse, 1863, p. 6). On ne tarde pas à lever un cerf de quatre cors, qui détale aussitôt (FARAL, Vie temps St Louis, 1942, p. 36).
Un dix-cors. Cerf qui a atteint sa septième année :
... il se trouva mettant aux abois dans la forêt de Senlis un dix-cors (...). Le roi chassait en même temps (c'était Louis XV) et comme ses meutes allaient attaquer le cerf, il les arrêta...
VIGNY, Mémoires inédits, 1863, p. 42.
Prononc. et Orth. :[] Ds Ac. depuis 1694. Homon. cor, corps. Fait partie des mots dans lesquels s final est muet : convers, divers, envers, pervers, revers, travers, univers, vers, ailleurs, plusieurs, alors, cors, dehors, fors, hors, mors (de cheval), recors (d'huissier), débours, concours, cours, discours, parcours, rebours, recours, secours, toujours, velours, dans, (je, tu) sers, meurs, sors, etc. (cf. FOUCHÉ Prononc. 1959, p. 425). Étymol. et Hist. 1354-76 cors plur. (H. DE FERRIÈRES, Modus et Ratio, éd. G. Tilander, 4, 58). Spécialisation de sens de l'a. fr. cor(n) « corne d'un animal » [lang. biblique, symbole de force, de puissance, début XIIe s. Psautier Oxford, éd. Fr. Michel, p. 234, 1 : cuer pour corn : exaltatum est cornu meum; 1174-76, G. DE PONT-STE-MAXENCE, St Thomas, 1187 ds T.-L.] 1314-20 Fouke Fitz Warin, éd. L. Brandin, 63, 8, issu du lat. cornu, v. cor (de chasse). Bbg. HATCHER (A. G.). Son cors in Old Fr. In : [Mél. Singer (Samuel)]. — Durham, 1941, pp. 63-88.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cors — CORS. s. m. plur. Terme de Vénerie et de Blason. Il se dit Des cornes qui sortent des perches du cerf. Un cerf de dix cors, ou plus communément, Un cerf dix cors, pour dire, Un cerf de moyen âge …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • cors — cors; horse·cors·er; …   English syllables

  • cors — au pluriel en termes de venerie signifie, La chevillûre de la teste du cerf. On dit aussi, Cerf dix cors, pour dire, Un cerf de moyen âge …   Dictionnaire de l'Académie française

  • còrs — cors, couers còs m. corps. expr. De còrs e d èime : corps et âme. « Sens li còs i a ges d arma, te n pòs pas sortir d aquí. » R. Lafont. Pour l expr. à mon corps défendant, voir maugrat …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • cors — Mot Monosíl·lab Nom masculí …   Diccionari Català-Català

  • cors — s.n. – Ţesătură de mătase. Probabil din fr. corse din Corsica . Lipseşte din dicţionare, apare la Macedonski, astăzi înv. Trimis de blaurb, 04.06.2007. Sursa: DER …   Dicționar Român

  • cors — (kor) s. m. plur. Terme de chasse. Synonyme d andouillers, ou chevillures sortant de la corne du cerf. Un cerf de dix cors, et, plus ordinairement, un cerf dix cors, est celui qui a dix de ces chevillures, cinq de chaque côté. •   L animal chargé …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CORS — s. m. pl. T. de Vénerie et de Blason. Il se dit Des cornes qui sortent des perches du cerf. Cerf de dix cors, ou plus ordinairement, Cerf dix cors, Cerf demoyen âge …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Cors — Koers ist ein norddeutscher Familienname. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Varianten des Namens 3 Geographische Verteilung 4 Literatur // …   Deutsch Wikipedia

  • Cors — Cor Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour les articles homophones, voir corps et core. Noms communs …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.